dimanche 17 septembre 2017


Une autre semaine de passée, la fin septembre approche et l’anniversaire de la belette est imminent ! À quelques heures d’avoir 11 mois, Dahlia se porte toujours aussi bien, grandit comme de la mauvaise herbe au printemps et dans mon jardin et elle s’épanouit en continuant de nous impressionner jour après jour.

Les saintes papilles semblent s’assouplir un peu. On goûte, on crache, on liche et on s’habitue à de nouvelles saveurs. Aux framboises s’ajoutent le fromage cottage, les croquettes de poulet, les bâtonnets de couscous à la citrouille, les clémentines et les biscuits dattes-noix de coco. Pour compléter le tout, on continue de se rincer le gosier avec du lait maternisé. On diminue tranquillement la quantité offerte tout en s’assurant que Dahlia ne manque pas de nutriments. Mais surtout, qu’eschque chès bon la bouteille. Slurp, slurp on aspire tout et ca nous détend.

Toute cette nourriture ca donne des forces. On la surnomme maintenant « Dahlia de Tasmanie » parce que comme ces petits diables, elle ne peut s’arrêter de bouger ! Rampe par-ci, rampe par-là, et on s’aventure même à grimper maintenant. La table du salon et le divan c’est de la petite bière. Et tant qu’on a le bedon pour s’accoter, on est stable comme la Tour de Pise : i.e. bien ancrée mais avec une petite inclinaison qui laisse les autres toujours un peu inquiets.


Et puis aucun obstacle ne nous arrête, surtout pas des genoux ou un ordinateur


Je lève mon chapeau aux familles qui ont plusieurs enfants en bas âge. Samedi dernier on a gardé Archie, le fils d’Amanda et Rick, et ouf, ca prend de l’énergie ! tout s’est merveilleusement bien passé, Dahlia et Archie s’entendent très bien, mais ca fait deux fois plus de surface à trottiner derrière un poupon excité, deux fois plus de divertissements à offrir, deux fois plus de plancher à nettoyer, deux paires de fesses gigotantes à couvrir de couches et deux fois moins de repos pour les parents !


 
Dimanche le printemps s’est enfin décidé à se pointer. Il a fait beau et chaud alors on en a profité pour aller faire une balade. On n’est pas allé bien loin, juste au parc à côté, mais ce fut tout de même bien plaisant.



Dahlia s’est bercée doucement sur l’hippopotame ballottant.




Elle s’est balancée sur les genoux de papa



Et après quelques minutes d’hésitation s’est décidée à explorer la pelouse


Parcemée de feuilles et branches aux textures et couleurs intrigantes.

 
Le weekend prochain si la météo le permet on aimerait bien faire un picnic afin de faire le plein de soleil (pas trop, on est en Australie tout de même !) et de poursuivre notre exploration de la nature tout en relaxant un peu pour profiter du long weekend de trois jours qu’on aura.



lundi 11 septembre 2017

Une autre semaine de passée, ouf, je me répète, mais c'est fou comme le temps passe vite ! Déjà septembre, on sera rendu à Noel en un clin d'oeil à cette vitesse.

Dahlia continue de grandir et d'apprendre de nouvelles prouesses. Ramper y'a rien là, maintenant elle grimpe et se tient assez facilement debout si elle a un bon appui. 

Avec sa nouvelle dent et tous ces exercices, elle mange comme un ogre ! Les framboises passent au cash. Quoique toujours aussi difficile certain jours, d'autres fois elle engouffre tout ce qui passe. 
Ce matin là elle a préféré attaquer mon déjeuner au lieu du sien...


Le bedon atteste de son appétit féroce ;)


La semaine dernière on avait ajouté du riz aux pommes habituelles offertes aux oiseaux. Ca été un grand succès, tellement qu'on a même attiré une dizaine de cockatoos. Comme ils sont très bruyants et pas nécessairement commodes, j'ai eu peur que les voisins nous prennent en aversion alors on est de retour à l'offrande pomme seulement qui attire de plus petites bêtes comme les starling et les magpie

Ce dimanche on est allé en balade encore une fois. Les températures se font plus plaisantes alors qu'on approche de l'été alors c'est encore plus agréable de mettre le nez dehors !


La vue était très jolie au sommet du sentier nommé Booroomba Rock qui se situe dans la réserve naturelle de Namadgi. On croise en effet une cristie de grosse roche.


Dahlia s'est bien amusée malgré son air blasé


Pour l'occasion et parce que les journées se font plus chaudes, on lui avait acheté un nouveau chapeau. Fini la tuque ! désormais ca nous prend un chapeau plus léger et avec un cordon parce que grâce à son agilité grandissante, la belette enlève facilement ses chapeaux 



Ouf c'est que le grand air ca épuise !


lundi 4 septembre 2017

Salut la compagnie!

Après un weekend tranquillo en famille et entre amis, voici quelques clichés de nos petites vies qui bougent vite vite vite !

Dahlia continue de grandir, s'épanouir et de nous impressionner avec ses nouvelles habiletés. 
Une de ses obsessions des derniers temps sont les lacets. 
Elle peaufine sa fine préhension en tirant, agitant, tournant, machouillant tous les bouts de corde qu'elle peut trouver. Et les Doc Martens à 8 trous offrent une excellente occasion de pratiquer grâce aux longs lacets



L'hiver de Canberra s'étire douloureusement cet année. Non seulement on a eu droit à l'hiver le plus froid des dix dernières années, mais encore ce matin, alors que le printemps a officiellement commencé en Australie (et oui ici ca débute le premier du mois, les solstices c'est trop compliqué), Dahlia et moi on portait encore la tuque pour nous tenir la cervelle au chaud.
On remercie Raphaelle qui nous a si gentiment tricoter ce joli bonet.


Dahlia accomplit de nouveaux exploits chaque jours, mais elle doit encore travailler sur sa technique pour réussir à s'attacher toute seule. Mais qu'est-ce qu'elle s'y donne !


À la liste des exploits du bambin s'ajoute l'escalade et la descente de lit comme l'atteste les deux vidéos ci-dessous




Parmi les grandes nouvelles de la semaine: tadam, on a une nouvelle dent ! Une incisive supérieure droite toute neuve vient de s'ajouter à la, hum, dentition de Dahlia.
La belette a insisté pour inscrire elle-même la date d'arrivée de ce nouvel outil buccal


Avec une nouvelle dent on ajoute de nouveaux aliments à notre liste de favoris. Après les framboises, les mûres ! Ok, ok, on reste dans l'univers des baies, mais c'est qu'on a une fine bouche qui rafole de ces petits fruits juteux. Les pommes et les bananes c'est pour le petit peuple


Et notre amour pour les baies, c'est du sérieux. On devient féroce si on tente de nous les enlever !
Mais non, elle rigole :)



Ahhh comme on les aime les weekends. Dahlia n'a pas encore compris le principe de la grasse matinée le samedi matin, au contraire, elle trouve que 5h c'est très bien pour commencer sa journée. Mais, l'avantage c'est que le samedi, contrairement au reste de la semaine, je peux me recoucher quand elle fait la sieste !
Elle est venue me rejoindre pour me réveiller une 2e fois de suite ce matin là ;)


Et puis on avait une raison de célébrer ce dimanche car en Australie c'était la fête des pères !
Mathieu et Dahlia en ont profité pour passer du temps de qualité ensemble en se partageant des croquettes de poulet


Tout bon père se doit de posséder une tasse de père. Mathieu a donc maintenant sa tasse personalisée.
The best life: the Dad life (since 2016) et "de Da-Da-Dahlia'' parce que pour le moment le poupon n'arrive pas encore à dire papa mais répète abondemment Da da da da da


Dahlia poursuit son étude de l'ornithologie. Elle a un amour particulier pour les oiseaux noir et blanc, dans le cas présent: un currawong sur la clôture.


Mais elle affectionne aussi particulièrement les starlings brun et jaune qui nous visitent chaque jour (tant qu'on met des pommes...) et depuis ce matin on a eu la visite de jolies rosellas. Aux pommes c'était ajouté le restant de riz pas assez cuit qui semble avoir attiré ces nouveaux visiteurs.

Et pour finir, une photo d'un poupon avec de l'attitude ! Rock n Roll baby !





lundi 28 août 2017

Avec l’arrivée d’un bébé c’est fou comme le temps s’est mis à accélérer. C’est rendu que ça ne me dérange même pas qu’on soit lundi parce que je sais qu’en moins de deux on sera déjà rendu au weekend !
La croissance et l’apprentissage de Dahlia semble aussi suivre cette courbe exponentielle. Un jour elle rampe, le lendemain elle veut se lever debout et déjà elle se lance la balle !
Courir après un ballon ou une balle a été un de ses passe-temps favori cette semaine



Son exploration culinaire continue et elle tente de s’accoutumer à de nouveaux aliments comme les oranges
 

Quoiqu’elle l’a dévoré cette fois-là, elle n’a rien voulu savoir d’en manger depuis… Mais bon, on continue de lui en offrir, ça et bien d’autres choses, et on se dit que graduellement elle va élargir ses horizons gastronomiques.
En attendant, les framboises demeurent son aliment préféré. Elle sait aussi très bien qu’elles se cachent au congélateur alors maintenant elle s’excite à chaque fois qu’on ouvre le tiroir.
 


Comme recommandé par les docteurs, on essaie que le moment du repas soit associé à un moment de plaisir. On prend donc notre temps, on ne presse rien, on explore les textures avec les doigts, avec la cuillère, on boit un peu d’eau, on essaie un truc mouillé, un truc sec, un truc mou, un truc dur…
Y sont tombés sur la tête vous direz, peut-être un peu, mais que voulez-vous, c’est notre première pis on a le temps. Du moins on prend le temps. Y’a rien comme le plaisir de la voir sourire quand elle est repue et ça vaut bien le 10 minutes à ramasser la bouffe au plancher et les pantalons qu’ils faut désormais mettre au lavage. La catapulte de yogourt, c’est un jeu qu’elle aime bien apparemment et ça fait des ravages !
Bref, malgré la patience que ça demande et la frustration de la regarder jeter au plancher ce que j’ai tendrement cuisiné, elle nous fait bien rire et on passe du bon temps en famille.
Comment résister à ce rire :


Ce weekend, Mathieu était occupé avec du boulot et préparatifs pour sa visite éclair à Sydney mardi et mercredi. Dahlia et moi on a donc sauté sur l’occasion pour aller faire une balade entre filles.




On ne s’est pas cassé la tête et on est simplement allée dans la réserve derrière chez nous. On a quand même marché pendant près d’une heure, un bon exercice pour les jambes rouillées de la mère. On a été récompensé par la jolie vue en route.


Un dernier cliché avant de rebrousser chemin.



Dahlia ne s’amuse pas seulement qu’avec maman, au contraire, on est drôlement active avec papa qui nous construit des maisons et tunnels en carton, fabrique des escaliers en livres et nous entraine déjà au soccer. Mathieu aurait été un très bon éducateur en garderie. Il a la patience d’un ange et s’amuse autant que les enfants.




Ce sont le genre de photos que je reçois quand je suis au bureau ou à l’extérieur. Ils s’amusent comme des petits fous je vous dis.



Et pour finir, autant on a eu une belle journée samedi, autant dimanche c’était désastreux… vous imaginez, on a eu de la neige !! Les photos proviennent du Canberra Times car j’étais trop déprimée pour en prendre moi-même ;)

 
C’est une photo de la One Tree Hill qu’on a monté il n’y a pas longtemps.



Sur ce, bonne semaine !






dimanche 20 août 2017


Encore une fois, la semaine a passé super vite, on a passé du super bon temps en famille et on a super travaillé. Suuuper famille ! 
Mathieu continue d’avancer ses multiples projets, il découvre de nouvelles machines pour faire d’autres types d’analyse, il compile les données, regarde au microscope… tout ça tout en continuant d’être un père exemplaire et en prenant bien soin de la belette. Ces deux-là ensemble, ça va faire les cent coups et je n’ai pas fini de ramasser des balles dans tous les racoins de la maison ! Mais l’important c’est qu’ils s’amusent et cette photo, comme tous leurs nombreux selfies démontrent bien qu’ils ont toute une complicité.

Quant à moi, j’ai pu prendre un après-midi de congé pour m’occuper de Dahlia jeudi dernier alors que Mathieu devait rencontrer Matthew à l’université. La demoiselle et moi en avons profité pour aller faire une petite balade dans la réserve derrière chez nous. Une randonnée écourtée par l'arrivée de nuages menaçants mais tout de même bien agréable.


Dahlia continue de peaufiner son intérêt culinaire pour les produits sous forme non-liquide. Le yogourt demeure un favori que ce soit dans le bol ou sur la tête. Il reste à travailler le maniement de la cuillère…



La "speech specialist" nous avait suggéré de continuer de lui donner des aliments qu’elle aime mais à chaque repas de proposer aussi une nouvelle texture ou goût. Alors on essaie toutes sortes de choses comme les pâtes, les pêches, le fromage cottage, l’avocat, les bagels, les fraises, le maïs, des bâtonnets de poisson, de poulet, le ketchup…. Des fois on dévore, d'autres fois ça passe des doigts inquisiteurs au plancher en un temps record… et souvent on revient aux framboises congelées parce que, sans l’ombre d’un doute, ce sont ses préférées.


Et pour ceux qui s’inquièterait que Dahlia ne mange pas assez… et bien ce bedon semble démontrer qu’elle ne meure certainement pas de faim


À chaque semaine Dahlia nous impressionne avec de nouveaux accomplissements. Cette fois, l’exploit hebdomadaire de la belette c’est de tenir son biberon toute seule ! Elle n’arrive pas encore à le lever assez pour que ça fonctionne assise, mais couchée, on maitrise très bien la bouteille.




Une conséquence de la réduction du nombre de biberons pour tenter de stimuler l’appétit de la bête, c’est que non seulement maintenant Dahlia grignote tout ce qu’elle trouve au plancher, mais aussi on a élevé le statut de la bouteille de « liquide qui goûte bon et qui est rassurant » à « breuvage des dieux, donnes-le moi, donnes-le moi, DONNES-LE MOI ».

Y’a rien comme la douce sensation du lait maternisé dans le gorgotton pour nous détendre. On le boit partout, sans broncher et dans toutes les positions.



Tsé, on essaie d’être des bons parents. On lui donne de la nourriture faite-maison le plus souvent possible, on crème son petit corps avec les meilleurs onguents, on lui fait prendre l’air, on attise sa curiosité avec toutes sortes de jeux, on lui chante des chansons, on la cajole et on essaie de minimiser le temps que Dahlia passe devant l’écran. Mais y’a des fois où elle accidentellement appuie sur la manette de télé et pouf y’a des couleurs et du son qui sort de cet écran si attirant…. Je l’ai laissé la regarder, elle avait l’air d’être si fière de son coup et en plus elle arrivait même à changer les postes !



 
Mais bon, on lui a aussi procuré de nouveaux jouets puisqu’on s’est rendu compte qu’elle semblait avoir de nouveaux intérêts comme comprendre les mécanismes. On lui a trouvé un train qui fait de la musique avec des animaux cachés qui attendent qu’on pèse sur un bouton ou qu’on tourne une manivelle pour sortir de leurs trous. Elle aime beaucoup son train et je sens qu’on n’a pas fini d’entendre les mêmes mélodies, par chance ils ont pensé aux parents et il y en a une quinzaine de différentes. On lui aussi trouvé cette grosse balle qui fait bien le travail d’occuper son esprit assoiffé d’apprentissage.




Et la dernière nouveauté de la semaine : on s’assoie comme une grande dans le panier d’épicerie !! Cet accomplissement va révolutionner (et simplifier) la manière de faire les commissions. Exit la poussette encombrante entre les piles de boîtes de conserve et le présentoir de pâtisseries, désormais le panier d’épicerie peut aussi servir de porte-bébé donc plus besoin d’être une équipe pour pouvoir aller acheter des couches et du vegemite.



Et Usain Bolt peut aller se rhabiller, Dahlia se déplace plus vite que le Road Runner !